Mon compte

Enrênements chevaux - Travail du cheval

L'enrênement est un matériel équitation très utile pour travailler le dos et les muscles du cheval. Les enrênements chevaux se fixent généralement à la selle ou à la sangle et au mors. Bien utilisés, les enrênements ont pour principe d'inciter le cheval à se placer et à céder pour travailler la musculature.
Sellerie Plus une diversité d'enrênements chevaux dont certains font partie de collections cheval qui s'assortissent parfaitement à votre matériel d'équitation. Si vous montez à cheval ou si vous préférez le travail à pied vous trouverez un enrênement pour vous permettre d'améliorer le cheval.

  • Enrênement élastique pirelli
    L’enrênement pirelli est un des enrênement élastiques le plus facile à utiliser pour muscler le dos de son cheval.
  • Martingales à anneaux et fixe
    La martingale à anneaux ou fixe limite les défenses de tête du cheval. La martingale entre en action dès que le cheval lève ou secoue la tête.
  • Collier de chasse et bricoles
    Le collier de chasse empêche votre selle de reculer. Comme la bricole il s’assortit à votre bridon et à la selle.
  • Gogues à poulie et chambons
    Le gogue est un enrênement qui agit sur le placement de l'encolure pour muscler le dos du cheval. Le chambon renforce le dos.
  • Rênes allemandes
    Les rênes allemandes est un enrênement qui détermine le niveau maximum de l’élévation de l’encolure dans la limite indiquée par le cavalier.
  • Longues rênes
    Les longues rênes est un enrênement de travail à pied qui permet une communication directe avec le cavalier et le mors du cheval.
  • autres enrênements
    Certains enrênements techniques sont appréciés les cavaliers professionnels : enrênement Thiedemann ou Howlet, equilicol, équilonge ...
  • Surfaix de travail
    Le surfaix de travail c’est le matériel équitation qui permet d’utiliser un enrênement à pied comme le gogue à poulie, la martingale …
  • Matériel équitation

  • Nouveautés du mois
  • Promotions du mois

On peut discuter à l'infini du bien fondé d'utiliser des enrênements. Pourtant ce ne sont ni des panacées, ni des instruments de torture. Le but de tout travail avec un cheval est d'en faire un animal musclé dans le bon sens, obéissant et qui se soutient. De plus c'est ainsi qu'il devient maniable et confortable pour le cavalier. Un cheval qui creuse son dos et qui a le nez en l’air ne peut se muscler.

Un cheval bas et rond, est un cheval qui pousse ses postérieurs sous la masse, qui tend sa ligne de dos, dont l'encolure est arrondie et le chanfrein légèrement en-deçà de la verticale.

Les enrênements bien choisis et bien utilisés peuvent aider le cavalier à obtenir ce résultat. Mais il faut pour cela bien connaitre leurs caractéristiques, avoir en tête le but recherché, et travailler sous le contrôle éventuel d'un moniteur compétent. Il faut aussi, plus tard, impérativement parvenir à s'en passer !



Découvrez les NOUVEAUTÉS et les PROMOTIONS du mois